:: News .:. Documents .:. Forum .:. Downloads .:. Bibliographie .:. Liens .:. Contact  :: 


Home
  :. News
  .: Documents
    .: Notions
    .: Protocoles
    .: Sécurité
    .: Architecture
    .: Prog
    .: Systèmes
  :. Forum
  .: Downloads
  :. Bibliographie
  .: Liens
  :. Contact

Chat

  Nickname:


irc: #guill.net

Forum



 
WAP : Introduction au WML  
 

 

3 - WML

WML (Wireless Markup Language) est, au même titre que HTML, le langage permettant au navigateur client de consulter des documents à travers Internet. L'utilisateur voulant consulter ces informations y accède par l'intermédiaire d'une requête URL (Uniform Ressource Locator) envoyée vers un serveur Web contenant des pages WML. Chaque URL correspond à une page définie en langage WML.

Le langage WML est basé sur le XML (eXtensible Markup Language) et a été développé par le WAP Forum pour fournir du contenu et une interface à des équipements disposant de peu de bande passante, comme par exemple les téléphones portables. Pour cela, comme il a été défini dans la couche WAE, la plupart des mots clés utilisés dans le WML sont codés par des chaînes hexadécimales de même que les chaînes de caractères connues.

L'unité de base pour le WML est appelée une carte. Elle définit une interaction entre un utilisateur et l'agent de cet utilisateur. Les cartes sont regroupées dans un ensemble de cartes appelé jeu de cartes ou deck. Un jeu de cartes est l'entité la plus haute d'un document WML. Quand un agent utilisateur reçoit un jeu de cartes, il active automatiquement la première carte du jeu.

3.1 Spécifications

WML est un langage qui tient compte de la casse, contrairement au HTML. Ainsi, "Voiture" et "voiture" seront considérées comme deux entités différentes. WML convertit également les espaces et les tabulations en simple espace. Comme WML respecte la syntaxe XML, les initiés au XML retrouveront des informations connues dans les spécifications du WML.

Caractères spéciaux

Comme pour le HTML, WML peut contenir des entités de caractères capables de définir des caractères spéciaux qui ne sont pas exploitables par tous les éditeurs de texte en fonction du pays d'utilisation (é ou à par exemple).

Balises

Une balise ou tag en anglais est un descripteur du langage. Un tag décrit donc un élément et contient un type d'élément et son identifiant. Un tag peut aussi inclure des attributs définissant d'autres propriétés.
exemple:
<tag> Cette balise débute un élément et peut contenir des attributs.
</tag> Termine l'élément
<tag/> Cette balise spécifie un élément vide conformément à la syntaxe XML

Eléments

Les éléments définissent l'ensemble descriptif du document (markup) WML. En effet, les éléments peuvent comprendre une balise de début, du contenu, d'autres éléments et une balise de fin. Les éléments peuvent avoir deux structures :
<tag> content </tag>
ou
<tag/>
Les éléments qui contiennent du contenu et d'autres éléments sont caractérisés par des balises ouvrantes et fermantes. Une balise d'élément vide <tag/> indique un élément sans contenu.

Attributs

Beaucoup d'éléments WML autorisent les attributs. Cela permet d'avoir des informations supplémentaires sur l'élément en question. Les attributs sont toujours spécifiés dans la balise ouvrante de l'élément.
<tag attribut1="valeur1" attribut2="valeur2">
Pour certaines balises, la présence d'attribut est obligatoire comme <go href="http://www.eseo.fr">, alors que pour d'autres, elle est purement facultative

Commentaires

WML respecte la définition des commentaires de XML
<!-- commentaire -->
Bien entendu ceux-ci ne sont pas affichés par l'agent utilisateur

Variables

Des paramètres peuvent être utilisés pour les cartes et jeux de cartes qui intègrent des variables. La syntaxe est la suivante :
$identifiant
$(identifiant)
L'utilisation des parenthèses est nécessaire lorsque la présence d'un espace ne caractérise pas la fin du nom de la variable.
La syntaxe des variables possède la priorité la plus haute dans le WML, partout où le caractère '$' est trouvé dans le document, une substitution a lieu.
 

Structure

Pour avoir un document WML valide, on doit respecter la syntaxe XML. Le document WML doit donc comprendre des déclarations XML:

<xml version="1.0"?>
<!-- Cette ligne donne le numéro de version du protocole XML-->

<!DOCTYPE wml PUBLIC "-//WAPFORUM/DTD WML 1.1 //EN"
"http://www.wapforum.org/DTD/wml_1.1.xml">
<!--La première ligne indique l'indentifiant du document SGML-->
<!--La seconde ligne indique la définition d'un document wml conformément au XML. Le fichier XML de définition peut être enregistré en local-->

Un jeu de cartes WML se commence et se termine avec un élément wml:
<wml>
...............
</wml>

Exemple complet :

<xml version="1.0"?>
<!DOCTYPE wml PUBLIC "-//WAPFORUM/DTD WML 1.1 //EN"
"http://www.wapforum.org/DTD/wml_1.1.xml">

<wml>
<card id="carte1" title="Carte 1">
<p>
Ceci est un petit exemple
</p>
</card>
</wml>

 




Sondage

Quel est votre connexion à Internet aujourd'hui ?
 
RTC 56Kbps
ADSL simple de 128 à 2048 Kbps
ADSL + Téléphonie (+TV) de 128 à 2048 Kbps
ADSL simple jusqu'à 20Mbps
ADSL + Téléphonie (+TV) jusqu'à 20Mbps
Autres (RNIS, Satellites bi-directionnel...)
Total :
2641

Recherche


Docs
   Pflogsumm (Analyseur de log mail pour Postfix)
   Proftpd (Mise en service d'un serveur FTP avec proftpd sous Linux)
   Openldap (Mise en service d'un serveur LDAP sous Linux)
   Gestion des périphériques en c++ builder (Communication RS232 en C++ Builder)
   Les sockets windows (Windows Sockets : un cours accéléré)

guill.net©1999-2017