:: News .:. Documents .:. Forum .:. Downloads .:. Bibliographie .:. Liens .:. Contact  :: 


Home
  :. News
  .: Documents
    .: Notions
    .: Protocoles
    .: Sécurité
    .: Architecture
    .: Prog
    .: Systèmes
  :. Forum
  .: Downloads
  :. Bibliographie
  .: Liens
  :. Contact

Chat

  Nickname:


irc: #guill.net

Forum



 
WAP : Le protocole WDP  
 

 

WDP : Wireless Datagram Protocol

La couche WDP est à la base de la pile du protocole WAP. Elle assure l'indépendance vis à vis du type de réseau utilisé par l'opérateur. Pour cela, elle permet d'interagir avec les protocoles de transferts de données proposés par les opérateurs, en s'adaptant au mode de support utilisé. C'est par cette couche que sont transmis et reçus tous les datagrammes WAP.

Le protocole WDP s'intègre dans la couche transport du modèle OSI. Les fonctions qu'il assure sont :
- L'adressage des ports correspondant aux applications.
- Une fonction optionnelle de segmentation et ré assemblage
- Une autre fonction optionnelle de détection d'erreur

Détails

Le protocole WDP fournit à la couche supérieure un service fiable. Cependant, comme le protocole WDP peut accepter différents supports physiques, l'implémentation est différente suivant le type de support utilisé et les performances ne sont pas égales pour tous les supports.

WDP peut, bien entendu, supporter des envois de datagrammes pour plusieurs connexions simultanées sur le même support. Ces connexions proviennent de couches supérieures.

La couche WDP peut être divisée en deux entités. L'une propose d'effectuer les services détaillés ci-dessus de la couche WDP, l'autre, plutôt orientée adaptation permet de prendre connaissance d'informations relatives au téléphone lui-même comme les propriétés de configuration, l'état du réseau de sorte de pouvoir réagir en fonction de ces paramètres au niveau de la couche service WDP. Si un problème survient, comme par exemple l'entrée d'un terminal sur une zone de non-couverture, la couche adaptation doit être capable de prévenir la couche service de WDP, pour que celle ci donne aux couches supérieures l'ordre de fermer la connexion. Si des problèmes persistent, ils peuvent être encapsulés dans des paquets WCMP, ce protocole sera étudié postérieurement.

WDP s'adapte aux modes datagrammes autorisés sur le support utilisé. Ainsi, la couche WDP et ses services sont utilisées dans le cas d'un réseau n'ayant pas de protocole de transport défini. Sinon WDP est " mappée " par le protocole UDP si le réseau supporte IP. En effet, UDP fournit l'adressage des ports et IP route et ré-assemble les paquets. Il n'est donc pas nécessaire de redéfinir la couche transport avec la couche WDP dans les cas des réseaux sans fil supportant le protocole IP.

Des différences existent entre les modes d'accès GSM (principalement utilisé en Europe), CDMA (Etats Unis) et PDC (Japon) et les autres (iDEN, FLEX, TETRA&). Néanmoins, le mécanisme est similaire : une encapsulation de la couche transport WAP dans les mécanismes de transport mis en Suvre. Nous ne détaillerons ici que le mode d'accès GSM

Le bloc Relais peut ne pas être présent, il dépend uniquement du réseau de l'opérateur téléphonique. L'ISP ou le RAS permettent une connexion au monde de l'Internet de telle façon que le mobile et le serveur/proxy WAP puissent dialoguer ensemble. Le serveur WAP termine l'environnement WAP alors que le proxy WAP permettra l'utilisation d'autres applications sur Internet.

On voit bien dans ce cas qu'en utilisant la pile IP allégée du mobile, il n'est pas nécessaire d'utiliser le protocole WDP. Par contre", certains services disponibles sur GSM comme l'utilisation des SMS requièrent l'utilisation de la couche WDP.

Pour répondre aux contraintes demandées, WDP spécifie une unique primitive pour transmettre les données en mode datagramme. Cette primitive permet d'obtenir les mêmes extensions que pour l'en-tête du mode UDP

La seule différence par rapport au mode UDP est que le champ adresse peut aussi bien être une adresse IP, X 25 ou un numéro de téléphone. L'adressage des ports s'effectue de façon prédéfinie en fonction du type de connexion utilisée (sécurisée ou non, avec ou sans connexion) ou des applications mises en Suvre axées WAP (vCard, vCalendar).

 




Sondage

Quel est votre connexion à Internet aujourd'hui ?
 
RTC 56Kbps
ADSL simple de 128 à 2048 Kbps
ADSL + Téléphonie (+TV) de 128 à 2048 Kbps
ADSL simple jusqu'à 20Mbps
ADSL + Téléphonie (+TV) jusqu'à 20Mbps
Autres (RNIS, Satellites bi-directionnel...)
Total :
2647

Recherche


Docs
   Pflogsumm (Analyseur de log mail pour Postfix)
   Proftpd (Mise en service d'un serveur FTP avec proftpd sous Linux)
   Openldap (Mise en service d'un serveur LDAP sous Linux)
   Gestion des périphériques en c++ builder (Communication RS232 en C++ Builder)
   Les sockets windows (Windows Sockets : un cours accéléré)

guill.net©1999-2017