La voix sur IP : Conclusion  
 

 

Cette étude permet de faire un état de l’art en matière de VoIP. Ce domaine technologiquement vaste et financièrement intéressant, voit différents acteurs s'y attacher. Ainsi de nombreux développements et standardisation ont lieu, assurant l'évolution du transport des données multimédias sur un support dont la philosophie est le "Best Effort".
Les technologies évoquées sont dans l'ensemble assez matures pour transporter la Voix sur IP. Malheureusement, le réseau et son dimensionnement restent encore les points durs de la démarche VoIP. Malgré cela, la convergence entre les télécoms et IP est très probable. C'est, en effet, la voie que prennent les grands opérateurs et constructeurs de matériels télécoms et réseaux. Par exemple, Alcatel a investi plus de 7 milliards de dollars entre 1998 et 1999 pour le rachat de sociétés orientées VoIP.

L'avenir de la téléphonie via Internet dépendra essentiellement de deux éléments : l'avenir des réseaux de communication et l'adoption de nouvelles technologies spécialement conçues pour la télécommunication en temps réel sur Internet.

Problème de lignes :
Le raccordement du client au réseau de fibres optiques constitue le maillon faible du système actuel. Alors que ces fibres sont loin d'être utilisées à leur pleine capacité, les paires de cuivres qui parviennent jusqu'à l'abonné sont limitées à de faibles débits et le réseau câblé demeure souvent unidirectionnel et n'accède pas à tous les foyers. Cette infrastructure, qui limite considérablement les possibilités de communication multimédia, peut être modifiée selon plusieurs schémas pour augmenter ses capacités. Qu'il s'agisse de l'ASDL, du câble, de la couverture satellitaire ou de la fibre optique, chaque modalité possède ses propres avantages et inconvénients et implique des investissements considérables.

De nouveaux codages :
Il est possible de conserver le réseau téléphonique actuel et d'adopter la technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Loop) ou DSL (Digital Subsciber Line). Elle permet d'augmenter le débit sur le réseau existant (en conservant les paires de cuivre), moyennant de coûteuses adaptations.

De nouveaux câblages :
On peut aussi adapter le réseau câblé pour lui permettre de faire circuler les informations dans les deux sens. Une étude de Forward Concept prévoit qu'en 2002, 7 millions de foyers américains accéderont à Internet grâce à leur câblo-opérateur alors que moins de 2 millions utiliseront la technologie numérique des opérateurs de télécommunication. Le câble permet une connexion permanente à Internet, selon un tarif forfaitaire. Ce service est adapté aux liaisons téléphoniques par Internet, d'ordinateur à ordinateur, puisqu'il permet de rester connecté en permanence au réseau et donc de recevoir des appels à tout moment. Néanmoins, il faut observer que même adapté à des communications bi-directionnelles, l'utilisateur peut recevoir des données à très gros débit mais ne peut en émettre qu'à bien moindre capacité (19,2 kbps).

Les satellites, bientôt pour le public :
On peut utiliser la diffusion par satellite et la diffusion hertzienne, tout en faisant circuler les messages du client par un autre biais. La voie du satellite est encore en phase d'expérimentation mais sera bientôt proposée à la clientèle.

La fibre optique à la maison :
Enfin, la solution dernière solution repose sur l'acheminement de la fibre optique au plus près du client, avec 4 architectures différentes : FTTH (Fiber To The Home), FTTB (Fiber To The Building), FTTC (Fiber To The Curb), et le système hybride coaxial, les 3 dernières étant mixtes (fibre optique + câble coaxial et/ou paire de cuivre).

Les segments du marché sont d’une part, pour le grand public, les appels internationaux à prix réduits et les services de centres d’appels, liés notamment aux offres de commerce électronique et d’autre part, pour les entreprises, la téléphonie internationale, la téléphonie sur Intranet et les services multimédias.

Les facteurs de croissance sont :
- la généralisation du protocole IP, qui devient le protocole fédérateur, et la flexibilité qu’il permet (arbitrage qualité/coûts notamment);
- sur le marché entreprises, la disponibilité des techniques de voix sur IP et l’intégration de modes de travail en réseau qui favoriseront les utilisations voix sur IP liées à des services multimédia. Il s’agit entre autre des Intranet et Extranet et des applications de commerce électronique, entre entreprises;
- la baisse de prix de la bande passante, une réglementation concurrentielle adaptée;

Les freins restent :
- le coût et la réglementation de la boucle locale;
- les investissements récents dans le service téléphonique classique;
- la qualité de service, la sécurité et la disponibilité;
- le manque d’annuaire apparaît comme un point véritablement bloquant pour les entreprises;
- la résistance du public liée notamment au manque de simplicité, de convivialité et de transparence des offres actuelles et enfin le coût des terminaux.

Enfin, le développement de cette technologie représente-t-il un risque ou une opportunité pour les opérateurs traditionnels?

La réponse n’est pas tranchée. D’un coté, une diminution de 10 à 20% des communications classiques, accompagnée d’une diminution identique des revenus est prévue pour 2002; d’un autre coté l’utilisation massive d’Internet va augmenter le trafic et développer de nouveaux services que pourront développer les opérateurs. Bientôt nous téléphonerons tous sur IP...

On peut ainsi vraisemblablement penser que le protocole IP deviendra un jour un standard unique permettant l'interopérabilité des réseaux mondialisés. C'est pourquoi l'intégration de la voix sur IP n'est qu'une étape vers EoIP : Everything over IP

Bibliographie

Internet multimédia et temps réel, J;F; Susbielle, Eyrolles, 2000

Les constructeurs de matériels VoIP
http://www.tmcnet.com/articles/itmage/0599/

Les sites de renseignements
http://www.webproforum.com/vfoip/
http://www.phonezone.com
http://www.okstate.edu/faculty/scheets/pub/voip_1.htm
http://techweb.com/commcentral/telecom/features
http://www.stardust.com/press

Les fabricants de jeux exploitant VoIP
http://www.novalogic.com

 

-= From guill.net =-